AFRIC@.org - News

STRATEGIE SENEGAL NUMERIQUE 2016 - 2025

I INTRODUCTION


1. Le Plan Stratégique Sénégal Emergent (PSE) a pour ambition de transformer le Sénégal en un pays émergent en 2035, « avec une société solidaire et un Etat de droit ». Cette vision s’appuie sur trois (3) axes : (i) la transformation structurelle de l’économie, (ii) l’amélioration significative des conditions de vie des populations, (iii) la consolidation de l’Etat de droit à travers le renforcement des institutions, la promotion de la paix, de la sécurité et de l’intégration africaine.

2. Dans ce cadre, un certain nombre de secteurs dont le développement, indispensable à la réalisation de cette ambition, ont été identifiés, parmi lesquels celui de l’économie numérique.

3. En effet, l’économie numérique est un domaine transversal qui représente l’ensemble des activités de production, de distribution et de consommation des biens et services ayant trait aux Télécommunications et aux Technologies de l’Information et de la Communication, à leurs usages en tant que cœur ou support dans les processus industriel, économique et sociétal.

4. Ce secteur représente un des principaux moteurs de développement du Sénégal par sa contribution à la croissance du PIB et sa part effective dans celui-ci ; le poids de l’Internet dans le PIB sénégalais était en 2013, le plus fort de tout le continent africain, se rapprochant davantage de la moyenne des pays développés.

5. C’est pourquoi, le Gouvernement s’est engagé dans l’élaboration d’une stratégie nationale de développement de l’économie numérique, en relation avec les parties prenantes publiques, privées et la société civile, afin de maintenir sa position de pays leader innovant, par une utilisation généralisée du numérique à tous les niveaux de la société : administration, citoyens et entreprises.

6. Ainsi, le présent document comporte une vision à l’horizon 2025, définie et traduite en objectifs sur les dix (10) prochaines années, avec des impacts attendus aux plans macroéconomique, de l’emploi, de l’accès, des usages, de l’environnement des affaires et du développement durable.

7. Pour rappeler à nouveau le cadre ayant permis de définir cette stratégie, elle est précédée d’un diagnostic et de l’identification des enjeux actuels du secteur du numérique.

8. En outre, la vision 2025 est déclinée en trois (3) pré requis fondamentaux, quatre (4) axes d’intervention prioritaires, un portefeuille de réformes et des projets associés.

9. Dans ce contexte, le document présente la feuille de route, le budget estimatif consolidé de la stratégie, le dispositif de pilotage, et de suivi évaluation de la mise en œuvre.
9

II DIAGNOSTIC

10. Le numérique constitue un secteur déterminant dans le développement économique et social du Sénégal. C’est un levier essentiel de démultiplication des gains de productivité et d’accroissement de la compétitivité de tous les secteurs de l’économie, à travers l’offre des biens et des services numériques.

11. Il est porté par le sous-secteur des Télécommunications qui s’est développé à la faveur de la privatisation de l’opérateur historique SONATEL, la mise en place d’une autorité de régulation mais également, l’ouverture du marché à deux (2) autres opérateurs globaux, TIGO et EXPRESSO et à un (1) opérateur de service universel, le Consortium du Service Universel (CSU).

12. En termes de parc, le marché du mobile qui est le plus important est réparti entre les trois (3) opérateurs : Orange détient 55,07%, suivi par Tigo (23,12%), et Expresso (21,81%).1

13. L’industrie des Télécommunications au Sénégal constitue la locomotive actuelle de l’économie numérique et représente le socle sur lequel va s’élaborer la transition numérique de toute l’économie.

14. L’écosystème du numérique est constitué d’entreprises privées principalement de PME et de « Startups » actives dans la conception et le développement d’applications, l’intégration, l’ingénierie et le conseil en général.

II.1 Le numérique, moteur de croissance de l’économie nationale

15. Le numérique est un des moteurs de la croissance de l’économie nationale; à la fin de l’année 2014, la branche Postes et Télécommunications qui domine particulièrement ce secteur a contribué au (PIB) à hauteur de 6,28% en valeur (soit 10,4% en volume), équivalent à 475 milliards de FCFA en valeur pour un PIB de 7.569 milliards de FCFA en valeur.2

16. Jusqu’en 2007, les Télécommunications contribuaient fortement à la croissance économique du Sénégal; cependant, on note une tendance baissière en dépit de la cinquième place occupée en faveur de sa contribution à la croissance à travers les offres de produits et services. Par ailleurs, la contribution de la branche Postes et Télécommunications est passée de 1,5% à 0,2% entre 2006 et 2014 tandis que le taux de croissance des volumes du PIB, historiquement à deux chiffres, s’est essoufflé considérablement en passant de 23,6% à 2% de 2006 à 20143.

17. Néanmoins, le chiffre d’affaires global des Opérateurs de Télécommunications est en progression, passant de 635 milliards en 2010 à 820 milliards en 2014, avec une augmentation de près de 10 % ces deux dernières années4. A la faveur de cette croissance continue des Opérateurs de Télécommunications, boostée par l’adoption du téléphone

1 Source : ARTP, Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 30 juin 2016 2 Source : ANSD, comptes nationaux 2014 3 Source : ANSD, comptes nationaux 2014 4 Source : ANSD, Ministere des Postes et des Télécommunications du Sénégal

<script async src="//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js"></script>
<!-- Pub -->
<ins class="adsbygoogle"
     style="display:block"
     data-ad-client="ca-pub-5013645244169923"
     data-ad-slot="5017095691"
     data-ad-format="auto"></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

regarder l'orage a detruit la nouvelle salle multimedia nicolas songho faye installée en juillet 2016 par mr BA Omar

KIRIKOU

tous les noirs du monde devraient regarder cette vidéo !

interview de mr barack OBAMA, président des etats-unis sur l'importance de l'éducation numérique pour le peuple americain.

​Bonjour à tous,
cette semaine, je suis fier de me joindre aux étudiants, aus enseignants, aux organismes sans but lucratif, qui marquent de nouveaux jalons à l'informatique dans les écoles américaines.
L'apprentissage de cette compétence n'est pas seulement important pour votre avenir, il est important pour notre pays.
Si nous voulons que l'amérique reste à la pointe, nous avons besoin de jeunes américains, comme vous, pour maitriser les outils et la technologie qui vont changer à peu près tout ce que nous faisons.
C'est pourquoi je vous demande de vous impliquer personnellement.
Ne vous contentez pas d'acheter un nouveau jeu vidéo, créez-en un.
Ne télécharger pas la dernière application à la mode, participer à sa conception.
Ne vous contentez pas de jouer sur votre téléphone, programmez le aussi, programmer le.
Personne ne naît informaticien, mais avec du travail, et un peu de maths et de science, à peu près tout le monde peut le devenir.
Cette semaine, vous aurez la chance de pouvoir essayer.
Et laissez personne vous dire " Vous ne pouvez pas réussir".
Que vous soyez un jeune homme, ou une jeune femme;
Que vous viviez dans une ville ou à la campagne, les ordinateurs vont occuper une place importante dans votre avenir.
Et si vous êtes prêt à travailler dur et à étudier, vous pourrez façonner cet avenir de vos mains.
Merci à tous 

une Présentation vidéo du logiciel open Sankoré. pour plus d'informations, visitez le site internet de sankoré sur sankoré.org