A la découverte de Lunix (pdf)

​La distribution Ubuntu
Leçon 2 : Les applications d'Ubuntu ?


Nous avons vu dans la première leçon comment démarrer un ordinateur sous Ubuntu et nous avons brossé un aperçu de l'écran du bureau. Nous allons maintenant voir sur ce chapitre 2 les différentes applications dont vous avez besoin. Si vous effectuez une migration depuis une plate-forme Windows ou Mac, vous pouvez vous demander si les programmes que vous avez déjà utilisés sont disponibles pour Ubuntu. Certains des programmes que vous utilisez déjà ont des versions natives Linux. Pour ceux qui n’en ont pas, il existe des applications libres et open source qui couvriront vos besoins. Cette section vous recommande quelques solutions de remplacement qui fonctionnent bien sur Ubuntu. La plupart des applications répertoriées dans cette section sont disponibles via la Logithèque Ubuntu. Celles qui sont suivies d’un astérisque (*) peuvent être téléchargées directement depuis leurs sites officiels.

Votre objectif sur cette leçon est d'être capable de :
1. connaître les différentes applications existantes
2. retrouver une application
3. ouvrir une application
4. fermer une application
5. mettre le logo d'une application dans le tableau de bord

 

                                                              ---------------------------------------------------------

- Suites bureautiques 
‣ Windows : Microsoft Office, LibreOffice
‣ Apple os x : iWork, Microsoft Office, LibreOffice
‣ Linux : LibreOffice, KOffice, gnome Office, Kexi (application de bases de données)
Dans Ubuntu, vous pouvez choisir parmi de nombreuses suites bureautiques. La suite la plus populaire est l’application LibreOffice (anciennement OpenOffice). Inclus dans la suite :

‣ Writer — traitement de texte

fig



‣ Calc — tableur
fig



‣ Impress — gestionnaire de présentations
fig



‣ Draw — programme de dessin
fig



‣ Math — éditeur d’équation
fig


‣ Base — base de données
La Suite LibreOffice est installée par défaut. Notez que Base n’est pas installé par défaut et peut être installé grâce à la Logithèque Ubuntu.


Applications de Messagerie Électronique 
‣ Windows : Microsoft Outlook, Mozilla Thunderbird
‣ Apple os x : Mail.app, Microsoft Outlook, Mozilla Thunderbird
‣ Linux : Mozilla Thunderbird (Fig. ci-dessous), Evolution, KMail
Comme pour les suites bureautiques, vous avez le choix entre plusieurs applications pour votre courriel. Un client courriel très populaire est Mozilla Thunderbird, également disponible sous Windows. Thunderbird est le client courriel par défaut pour Ubuntu. Vous pouvez aussi choisir Evolution, qui est semblable à Microsoft Outlook et propose aussi un agenda.


fig



Navigateurs Web 
‣ Windows : Microsoft Internet Explorer, Mozilla Firefox, Opera, Chromium, Google Chrome
‣ Apple os x : Safari, Mozilla Firefox, Opera, Chromium, Google Chrome
‣ Linux : Mozilla Firefox (Fig. ci-dessous), Opera*, Chromium, Google Chrome*, Epiphany
Les navigateurs Web les plus populaires peuvent être installés directement depuis la Logithèque Ubuntu . Opera peut être téléchargé depuis http://www.opera.com/browser/download/ 
Google Chrome peut être quant à lui téléchargé depuis https://www.google.com/chrome/


fig



Lecteurs PDF 
‣ Windows : Adobe Acrobat Reader, Foxit
‣ Apple os x : Adobe Acrobat Reader.
‣ Linux : Evince (Fig. ci-dessous), Adobe Acrobat Reader, Okular
Evince est un lecteur convivial et minimaliste, et c’est le lecteur pdf par défaut. Si Evince ne couvre pas vos besoins, Adobe Acrobat Reader est également disponible pour Ubuntu.

Remarque : Firefox et Google Chrome peuvent également afficher des fichiers PDF.


Fig.



Lecteurs multimédia 
‣ Windows : Windows Media Player, vlc
‣ Apple os x : Quicktime, vlc
‣ Linux : vlc (Fig. ci-dessous), MPlayer, Kaffeine, Totem
Pour le multimédia, les utilisateurs d’Ubuntu ont accès à une largegamme de lecteurs de grande qualité. VLC est un éternel favori parmi les amateurs de vidéos. Le classique et convivial Totem est le lecteur multimédia par défaut sur Ubuntu.


fig.



Lecteurs de musique et agrégateurs de podcasts 
‣ Windows : Windows Media Player, iTunes, Winamp
‣ Apple os x : iTunes
‣ Linux : Rhythmbox, Banshee, Amarok, Audacity, Miro
Il y a plusieurs options pour écouter de la musique sur Ubuntu : Rhythmbox (installé par défaut) et Amarok parmi beaucoup d’autres. Ces applications vous permettent d’écouter de la musique et vos podcasts préférés. Amarok est similaire à Winamp. Il y a également Miro pour ceux qui regardent leurs podcasts vidéo et des émissions de tv depuis Internet.


fig.



Gravure de CD/DVD 
‣ Windows : Nero Burning rom, InfraRecorder
‣ Apple os x : Burn, Toast Titanium
‣ Linux : Brasero (Fig. ci-dessous), K3b, Gnome-baker
Il existe plusieurs logiciels populaires de gravure de disques tels que Gnome-baker, Brasero (le graveur de cd par défaut d’Ubuntu) et K3b. Ces graveurs sont des outils puissants, offrant des interfaces conviviales et de nombreuses fonctionnalités. Ils sont tous open source et gratuits !


Fig.



Gestion de Photos 
‣ Windows : Gestionnaire d’images Microsoft Office, Picasa
‣ Apple os x : Aperture, Picasa
‣ Linux : Shotwell (Fig. ci-dessous), gThumb, Gwenview, F-Spot
Vous pouvez voir et gérer vos photos favorites avec Shotwell, le gestionnaire de photos par défaut d’Ubuntu, ou avec gThumb, Gwenview et F-Spot.


Fig.


Édition & Retouche graphique 
‣ Windows : Adobe Photoshop, gimp
‣ Apple os x : Adobe Photoshop, gimp
‣ Linux : gimp (Fig. ci-dessous), Inkscape
gimp est un éditeur graphique très puissant. Vous pouvez concevoir vos propres créations graphiques, retoucher vos photos et modifier vos images. gimp est une alternative puissante à Photoshop qui répond aux besoins aussi bien des débutants qu’à ceux des photographes professionnels et des infographistes. gimp n’est pas installé par défaut mais l’application peut l’être via la Logithèque Ubuntu.


Fig.


Messagerie instantanée 
‣ Windows : Windows Live Messenger, aim, Yahoo ! Messenger, Google
Talk
‣ Apple os x : Windows Live Messenger, aim, Yahoo ! Messenger, Adium,
iChat
‣ Linux : Empathy (Fig. ci-dessous), Pidgin, Kopete




Applications de Voix sur IP 
‣ Windows : Skype, Google Video Chat
‣ Apple os x : Skype, Google Video Chat
‣ Linux : Skype* (Fig. ci-dessous), Google Video Chat*, Ekiga
Les technologies VoIP - Voix sur IP - vous permettent de parler à des personnes sur Internet. L’application la plus populaire est Skype, qui est disponible pour Linux. Une alternative libre appelée Ekiga prend en charge la communication vocale utilisant le protocole sip. Notez que Ekiga n’est pas compatible avec Skype.


Clients BitTorrent 
‣ Windows : μTorrent, Azureus
‣ Apple os x : Transmission, Vuze
‣ Linux : Vuze (Fig. ci-dessous), Transmission, Deluge, Azureus, KTorrent, Flush, BitStorm Lite
Il existe un certain nombre de clients BitTorrent pour Ubuntu : Transmission, le client par défaut d’Ubuntu, est simple et léger. Deluge, Vuze et KTorrent offrent de nombreuses fonctionnalités et peuvent satisfaire les plus exigeants des utilisateurs.

Fig.

Le tableau de bord 
Le tableau de bord (Fig. ci-dessous) vous aide à trouver rapidement des applications. Si vous avez utilisé Windows dans le passé, le tableau de bord vous paraîtra similaire au menu démarrer de Windows ou à l’écran de démarrage de Windows 8. Les utilisateurs d’Apple os x verront une similitude entre le tableau de bord et le Launchpad dans le dock. Si vous avez utilisé une version précédente d’Ubuntu ou d’une autre distribution de Linux gnome, vous verrez que le tableau de bord remplace les menus de gnome 2. Le tableau de bord vous permet de rechercher des informations, à la fois localement (applications installées, fichiers récents, marque-pages, etc.) et à distance (Twitter, Google Documents, etc.)

Fig. 


Pour explorer le tableau de bord, cliquez sur l’icône la plus haute du lanceur ; cette icône contient le logo d’Ubuntu. Lorsque vous aurez cliqué sur l’icône du tableau de bord, le bureau sera recouvert par une fenêtre translucide affichant une zone de recherche (tout en haut), ainsi qu’un regroupement des applications, fichiers et téléchargements auxquels vous avez récemment accédé. Ubuntu inclut aussi les résultats de services de recherche populaires. La barre de recherche fournit dynamiquement ses résultats, au fur et à mesure de la saisie des termes de votre recherche.

Lentilles 
Les recherches sont effectuées à l’aide d’une ou plusieurs lentilles, aussi appelées « moteurs intelligents », chaque lentille étant chargée de fournir une catégorie de résultats de recherche pour le tableau de bord. Les sept lentilles installées par défaut au bas de cette fenêtre sont des liens vers la lentille Accueil (​), la lentille Applications (​), la lentille Fichiers et dossiers (​), la lentille Musique (​), les lentilles Photos (​), Vidéos (​) et Messages des réseaux sociaux (​). Les lentilles agissent comme des catégories de recherche spécialisées dans le tableau de bord. Du point de vue de l’utilisateur, les lentilles sont tout simplement des icônes.

Rechercher des fichiers et des applications avec le tableau de bord 
Le tableau de bord est un outil extrêmement puissant qui vous permet de rechercher des applications et des fichiers sur votre ordinateur. Le tableau de bord peut vous aider à trouver des noms de fichiers ou de dossiers. Saisissez simplement une partie du nom du fichier ou du dossier, et au fur et à mesure de la frappe, des résultats apparaîtront dans le tableau de bord. La lentille " Fichiers et dossiers " peut également vous aider à trouver des fichiers ou des dossiers. Elle vous montre les fichiers auxquels vous avez accédé en dernier ainsi que les téléchargements les plus récents. Vous pouvez utiliser le bouton Filtrer les résultats, en haut à
droite du tableau de bord, pour filtrer les résultats par attributs tels que la date et l’heure de modification des fichiers ou dossiers, le type des fichiers (.odt, .pdf, .doc, .tex, etc.) ou la taille.


Fig.



Résultats de recherche externes 
En plus de rechercher des applications et des fichiers sur votre ordinateur local, le tableau de bord effectuera également des recherches en ligne (par exemple sur amazon.com). Les résultats correspondant à vos critères de recherche sont retournés dans le tableau de bord. Si vous vous inquiétez au sujet de l’envoi des termes de recherche locale sur Internet, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité dans la section Sécurité et vie privée des Paramètres système. La recherche en ligne dans le tableau de bord est activée par défaut lors de l’installation. Si vous ne voulez pas de résultats de recherche externes, allez dans Paramètres système ‣ Confidentialité ‣ Résultats de la recherche et réglez le commutateur « Inclure les résultats de recherche en ligne » sur la position Désactivé. Comme niveau supplémentaire de protection des renseignements personnels, vous pouvez également empêcher tout enregistrement de l’activité de recherche.

Fig.



Où trouver les applications ?
Chaque application a un système de menus où différentes actions peuvent être exécutées à l’intérieur de l’application (comme Fichier, Édition, Affichage, etc.) ; le système de menus d’une application est nommé de manière appropriée menu de l’application. Dans Unity, par défaut, le menu de l’application ne se trouve pas sur la barre de titre de l’application comme on en a l’habitude avec d’autres environnements graphiques. Au Notez que d’autres applications plus anciennes peuvent encore afficher leur menu dans la fenêtre de l’application. lieu de cela, il se trouve sur la partie gauche de la barre de menus. Pour rendre visible le menu d’une application, déplacez simplement votre souris vers la barre de menus du bureau Ubuntu. Tant que votre souris est positionnée là, les menus de l’application active se superposent à la barre de menus du bureau Ubuntu. Les menus des applications apparaissent sur une barre en haut de l’écran.  
La barre verticale sur la gauche du bureau, avec les icônes, est appelée le lanceur. Le lanceur permet un accès aisé aux applications, aux périphériques montés et à la corbeille. Toute application présente sur votre système ajoutera sa propre icône dans le lanceur pendant son fonctionnement.
Pour changer la taille des icônes du lanceur, allez dans Indicateur de session ‣ Paramètres système… ‣ Apparence, onglet Aspect. La première icône en haut du lanceur est le tableau de bord (parfois appelé « dash »), une composante d’Unity. Nous explorerons le tableau de bord plus loin. Par défaut, d’autres applications apparaissent dans le lanceur, dont le gestionnaire de fichiers Fichiers, LibreOffice, Firefox, tous les périphériques montés ainsi que la corbeille, qui contient les fichiers et les dossiers supprimés, au pied du lanceur. Si vous maintenez appuyée la touche Super, connue aussi sous le nom de touche Windows (touche Win), située entre les touches Ctrl et Alt, Ubuntu superposera un numéro sur les dix premières applications dans le lanceur et affichera également un écran plein de raccourcis utiles. Vous pouvez lancer une application portant un nombre n en tapant Super+n. Si vous ouvrez plus d’applications que le lanceur ne peut en afficher, le lanceur « repliera » les icônes des applications dans sa partie inférieure. Déplacez simplement votre souris vers le bas du lanceur, vous verrez alors les icônes du lanceur « glisser » et les icônes des applications pliées se déplier pour un accès facile.


Fig.




Trouver des applications 
Une installation standard d’Ubuntu comprend de nombreuses applications. Les utilisateurs peuvent également télécharger des milliers d’applications supplémentaires à partir de la Logithèque Ubuntu. Si vous accumulez un arsenal d’applications, toutes plus géniales les unes que les autres (ce qui vous vaut un bon point pour cette accumulation !), il peut devenir difficile de se souvenir du nom d’une application particulière ; la lentille " applications du tableau de bord " peut vous assister dans cette recherche. Cette lentille classera automatiquement les applications installées en « Utilisées récemment », « Installées » ou « Plus de suggestions ».
Vous pouvez également saisir le nom d’une application (ou une partie du nom), dans la barre de recherche du tableau de bord, et des noms d’applications correspondant à vos critères apparaîtront. Même si vous ne vous souvenez pas du tout du nom d’une application, tapez un mot-clé pertinent pour cette application et le tableau de bord la trouvera. Par exemple, tapez musique et le tableau de bord vous montrera le lecteur de musique par défaut ou tout autre lecteur que vous aurez déjà utilisé.

Logithèque d'Ubuntu (Fig. cissous)
fig.



Le gestionnaire de paquet Synaptic (Fig. cissous)
fig.



Comment Lancer une application 
Pour démarrer une application depuis le lanceur (ou refaire apparaître une application déjà en fonctionnement), cliquez simplement sur l’icône de l’application. Des applications en cours de fonctionnement auront un ou plusieurs triangles sur le côté gauche de leur icône, indiquant le nombre de fenêtres ouvertes pour cette application. Les applications en cours de fonctionnement ont aussi une icône rétro-éclairée sur le lanceur.  L’application au premier plan (c’est-à-dire celle qui est au-dessus de
toutes les fenêtres des autres applications ouvertes) est signalée par la présence d’un unique triangle blanc sur le côté droit de son icône. Vous pouvez aussi lancer une application à partir du tableau de bord.

 
Fig.




Comment ajouter et supprimer une application à partir du lanceur 
Il existe deux façons d’ajouter une application au Lanceur :
‣ Ouvrez le tableau de bord, cherchez l’application à ajouter, faites-la glisser pour la déposer dans la barre de lanceurs.
‣ Lancez l’application que vous voulez ajouter au lanceur, faites un clic droit sur l’icône de l’application dans le lanceur et choisissez Conserver dans le lanceur.
Pour supprimer une application du lanceur, faites un clic droit sur l’icône de l’application et choisissez Retirer du lanceur.

Fig.




Se connecter 
Cette section va vous aider à vérifier votre connexion à Internet et à la configurer si nécessaire. Ubuntu peut se connecter à Internet à l’aide d’une connexion filaire, sans fil ou d’une connexion par le réseau commuté. Ubuntu gère également des méthodes de connexion plus avancées, qui seront présentées brièvement. Une connexion filaire se fait quand votre ordinateur est connecté à
Internet à l’aide d’un câble Ethernet. Le câble est généralement branché sur une prise murale ou sur un périphérique réseau — tel qu’un switch ou un routeur. Une connexion sans fil relie votre ordinateur à Internet à l’aide d’un réseau radio sans fil — communément appelé Wi-Fi. La plupart des routeurs ont maintenant une fonction sans fil, de même que la plupart des ordinateurs portables et netbooks. Pour cette raison, le Wi-Fi est le type de connexion le plus répandu pour ces types d’appareils. La connectivité sans fil rend les ordinateurs portables et netbooks plus facilement portables pour se déplacer dans différentes pièces de la maison ou pour voyager. Une connexion commutée relie votre ordinateur à Internet avec un modem et une ligne téléphonique.

Fig.



Gestionnaire de réseau 
Pour vous connecter à Internet en utilisant Ubuntu, vous devez utiliser l’utilitaire Gestionnaire Réseau. Le Gestionnaire Réseau permet d’activer ou de désactiver les connexions réseau, de gérer les réseaux filaires et sans fil et de créer d’autres connexions : par ligne commutée (bas débit), mobile à large bande ou vpn. Vous pouvez accéder au Gestionnaire Réseau à l’aide de son icône quise trouve dans les indicateurs. Cette icône peut avoir un aspect différenten fonction de l’état actuel de votre connexion. Cliquer sur cette icônefera apparaître une liste des connexions réseau disponibles. Au-dessous dela connexion actuelle (s’il y en a une) sera écrit « Se déconnecter ». Vous pouvez cliquer sur « Se déconnecter » pour vous déconnecter manuellement du réseau. Ce menu vous permet aussi de voir les détails techniques sur votre connexion en cours ou de modifier les paramètres de connexion. Dans l’image, vous verrez une coche à côté de « Activer le réseau ». Cliquez sur la coche pour désactiver toute connexion réseau.
Cliquer une seconde fois réactivera la connexion réseau. Ceci peut être très utile quand vous devez éteindre toutes les communications sans fil, comme en avion.


Fig.



Établir une connexion filaire 
Si vous êtes déjà en ligne comme l’indique l’icône du Gestionnaire Réseau dans la zone des indicateurs en montrant une connexion, alors vous avez certainement réussi à vous connecter pendant le processus de paramétrage d’Ubuntu. Vous pouvez aussi ouvrir simplement un navigateur et voir si vous avez accès à Internet. Si c’est le cas, vous n’avez plus rien à faire pour le reste de cette section. Sinon, poursuivez la lecture. Si vous avez un câble Ethernet branché sur une prise murale ou sur un périphérique réseau tel que switch ou routeur, alors vous devrez paramétrer une connexion filaire dans Ubuntu. Pour vous connecter à Internet avec une connexion filaire, vous devez savoir si votre réseau supporte le dhcp (Dynamic Host Configuration Protocol). Le dhcp est un moyen pour votre ordinateur d’être automatiquement paramétré pour accéder à votre réseau et/ou votre connexion Internet. Le dhcp est habituellement configuré automatiquement sur votre routeur. C’est en général le moyen le plus facile et le plus rapide d’établir
une connexion à Internet. Si vous n’êtes pas sûr que votre routeur soit paramétré pour utiliser le dhcp, vous devriez contacter le service clients de votre fai (Fournisseur d’Accès Internet) pour le vérifier. Si votre routeur n’est pas configuré pour utiliser le dhcp, votre service clients vous indiquera les paramètres de configuration dont vous avez besoin pour vous connecter.


Fig.



Connexions automatiques avec DHCP 
Si votre réseau supporte le dhcp, vous êtes alors prêt pour l’accès en ligne. Pour le vérifier, cliquez sur l’icône du Gestionnaire Réseau. Il devrait y avoir un titre « Réseau Ethernet » dans le menu. Si « Connexion filaire 1 » apparaît juste en dessous, alors votre machine est actuellement connectée et probablement paramétrée pour le dhcp. Si « Déconnecté » apparaît en grisé au-dessous de la section réseau filaire, regardez plus bas pour voir si une option intitulée « Connexion filaire 1 » apparaît dans la liste. Si oui, cliquez dessus pour essayer d’établir une connexion filaire. Pour vérifier si vous êtes en ligne, cliquez sur l’icône du gestionnaire réseau dans la barre de menus et choisissez l’option Informations sur la connexion. Vous devriez voir une fenêtre montrant les détails de votre connexion. Si votre adresse ip est affichée comme 0.0.0.0 ou commence par 169.254, alors votre ordinateur n’a pas pu se faire attribuer des informations de connexion par dhcp. S’il montre une autre adresse (par exemple,192.168.219.133), alors il y a de fortes chances que votre connexion au routeur en dhcp ait réussi. Pour tester votre connexion, vous pouvez ouvrir le navigateur Internet Firefox pour essayer de charger une page Web. Vous trouverez plus d’informations sur l’utilisation de Firefox plus loin dans ce chapitre.

Fig.



Configuration manuelle avec adresse statique :
Si votre réseau ne gère pas le dhcp, alors vous devez connaître quelques informations avant de pouvoir vous connecter. Si vous ne connaissez pas ces informations, vous devrez appeler votre fai.
‣ Une adresse ip : C’est une adresse unique utilisée pour identifier votre ordinateur sur le réseau. Une adresse ip est toujours donnée sous la forme de quatre groupes de chiffres séparés par des points, par exemple : 192.168.100.10. Quand on se connecte en dhcp, cette adresse change périodiquement (d’où le terme « dynamique »). Cependant, si vous avez configuré une adresse ip statique, votre adresse ip ne changera jamais.
‣ Un masque de sous-réseau : Ceci indique à votre ordinateur la taille du réseau auquel il est connecté. Il est formaté de la même façon que l’adresse ip, mais ressemble généralement à 255.255.255.0.
‣ Une passerelle : C’est l’adresse ip du périphérique auquel votre machine s’adresse pour accéder à Internet. C’est en général l’adresse ip du routeur.
‣ serveur dns : C’est l’adresse ip du serveur dns (Domain Name Service) (service de noms de domaines). Votre ordinateur utilise dns pour résoudre la correspondance entre adresses ip et noms de domaines. Par exemple, http://www.ubuntu-fr.org correspond à 193.55.221.76. C’est l’adresse ip du site web d’Ubuntu-fr sur Internet. dns sert à vous éviter d’avoir à retenir des adresses ip. Des noms de domaines (comme ubuntu-fr.org) sont beaucoup plus faciles à retenir. Vous avez besoin d’au moins une adresse de serveur dns mais vous pouvez en entrer jusqu’à trois pour le cas où un serveur est indisponible. Si vous ne connaissez pas les adresses de serveurs dns de votre fai, Google a des serveurs dns que tout le monde peut utiliser gratuitement. Les adresses de ces serveurs sont : primaire — 8.8.8.8 secondaire — 8.8.4.4. Pour configurer manuellement une connexion filaire, cliquez sur l’icône Connexion Réseau et sélectionnez Modification des connexions…Assurez-vous d’être dans l’onglet « Filaire » dans la fenêtre « Connexion
Réseau ». La liste a peut-être déjà une entrée telle que « Connexion filaire 1 » ou un nom semblable. Si une connexion est listée, sélectionnez-la et cliquez sur le bouton Modifier… Si aucune connexion n’est listée, cliquez sur le bouton Ajouter.
Si vous ajoutez une connexion, vous devez lui donner un nom qui permettra de la distinguer de toutes les autres connexions ajoutées plus tard. Dans le champ « Nom de la connexion », choisissez un nom comme « Domicile filaire ».
Pour paramétrer la connexion :
1. Assurez-vous que l’option Connecter automatiquement est sélectionnée en dessous du nom de la connexion.
2. Allez dans l’onglet Paramètres ipv4.
3. Dans le menu déroulant Méthode choisissez « Manuelle ».
4. Cliquez sur le bouton Ajouter à côté de la liste vide d’adresses.
5. Saisissez votre adresse ip dans le champ en dessous du titre Adresse.
6. Cliquez à droite de l’adresse ip, juste en dessous du titre Masque de réseau et saisissez votre masque de réseau. Si vous n’êtes pas sûr, le plus courant est « 255.255.255.0 ».
7. Cliquez à droite du masque de réseau, juste en dessous du titre Passerelle et saisissez l’adresse de votre passerelle.
8. Dans le champ serveurs dns au-dessous, saisissez l’adresse de votre serveur dns. Vous pouvez en saisir plusieurs en les séparant par des virgules : par exemple : « 8.8.8.8, 8.8.4.4 ».
9. Cliquez sur Appliquer pour enregistrer les modifications.
Remarques : Une adresse mac est une adresse matérielle pour la carte réseau de votre ordinateur. Saisir cette information est parfois important pour utiliser une connexion par modem. Si vous connaissez l’adresse mac de votre carte réseau, vous pouvez
la saisir dans le champ adéquat de l’onglet Filaire dans la fenêtre de modification. Pour trouver les adresses mac de tous les périphériques réseau installés, ouvrez une fenêtre de terminal, et à l’invite de commande, tapez ifconfig. Cela va afficher de nombreuses informations sur chacun des périphériques réseau installés dans l’ordinateur. Les périphériques filaires seront nommés LAN0, LAN1, etc. Les périphériques sans fil apparaîtront comme WLAN0, WLAN1, etc. Quand vous êtes revenu sur l’écran Connexions réseau, votre connexion nouvellement ajoutée devrait apparaître dans la liste. Cliquez sur Fermer pour retourner sur le bureau. Si votre connexion a été correctement configurée, l’icône de Gestionnaire réseau doit changer d’aspect pour montrer
une connexion filaire active. Pour vérifier si votre connexion est bien paramétrée, ouvrez simplement un navigateur Internet. Si vous parvenez à aller sur Internet, alors vous êtes connecté !


Fig.



Réseaux sans fil 
Si votre ordinateur est équipé d’une carte sans fil (Wi-Fi) et si vous disposez d’un réseau sans fil à proximité, vous devriez pouvoir établir une liaison sans fil dans Ubuntu.
Se connecter à un réseau sans fil pour la première fois
Si votre ordinateur dispose d’une carte réseau sans fil, vous pouvez vous connecter à un réseau sans fil. La plupart des ordinateurs portables et netbooks disposent d’une carte réseau sans fil intégrée. Ubuntu est généralement capable de détecter tout réseau sans fil à portée de votre ordinateur. Pour voir une liste des réseaux sans fil, cliquez sur l’icône du Gestionnaire réseau. Sous le titre « Réseaux sans fil », vous devriez voir une liste des réseaux sans fil disponibles. Chaque réseau sera affiché par son nom et une petite icône à gauche montrant la puissance relative du signal. L’icône ressemble à un groupe de barres semblable au signal de qualité du réseau que l’on peut voir sur un téléphone portable. En bref, plus il y a de barres, plus le signal est fort. Pour  améliorer la vitesse et la fiabilité de votre connexion sans fil, essayez de vous rapprocher de votre routeur ou point d’accès sans fil. Un réseau sans fil peut être ouvert à tout le monde, ou il peut être protégé par un mot de passe. Un petit cadenas sera affiché à côté de la barre de signal si un des réseaux sans fil à portée est protégé par mot de passe. Vous aurez besoin de connaître le mot de passe correct afin de vous connecter à ces réseaux sécurisés sans fil. Pour vous connecter à un réseau sans fil, sélectionnez le réseau désiré en cliquant sur son nom dans la liste. Ce sera le nom qui a été utilisé lors de l’installation du routeur ou du point d’accès sans fil. La plupart des fai fournissent des routeurs pré-configurés portant un autocollant qui mentionne le nom actuel du réseau sans fil et le mot de passe. La plupart des réseaux sans fil publics sont facilement identifiables par le nom utilisé pour le réseau sans fil :  par exemple « Starbucks-wifi ».
Si le réseau n’est pas protégé (c’est-à-dire, si la jauge de signal ne montre pas un cadenas), une connexion doit être établie en quelques secondes et sans demander de mot de passe. L’icône du Gestionnaire réseau dans le panneau supérieur s’anime pendant qu’Ubuntu tente de se connecter au réseau. Si la connexion est réussie, l’icône change pour afficher une jauge de signal. Un message de notification sur l’écran apparaît également pour vous informer que la connexion a réussi. Si le réseau est protégé par mot de passe, Ubuntu affiche une fenêtre appelée « Authentification nécessaire pour le réseau sans fil » durant la tentative d’établissement de la connexion. Cela signifie qu’un mot de passe valide est nécessaire pour établir une connexion. Voici à quoi l’écran devrait ressembler :

Fig.

 

Saisissez le mot de passe de votre réseau sans fil.
Si vous connaissez le mot de passe, saisissez-le dans le champ Mot de passe puis cliquez sur le bouton Se connecter. Pendant que vous tapez le mot de passe, il sera masqué pour empêcher les autres de le lire à mesure que vous le saisissez. Pour vérifier les caractères que vous utilisez dans votre mot de passe, vous pouvez l’afficher en cochant la case Afficher le mot de passe. Puis vous pouvez le masquer à nouveau en décochant la même case. Une fois que le mot de passe est saisi, cliquez sur le bouton Se connecter. L’icône du Gestionnaire réseau située dans le panneau supérieur va s’animer pendant qu’Ubuntu essaie de se connecter au réseau.
Lorsque la connexion est établie, l’icône va se changer en un indicateur de connectivité. Un message va apparaître à l’écran pour vous informer que la connexion a bien été établie. Si vous n’avez pas saisi le mot de passe correctement, ou s’il ne correspond
pas au bon mot de passe (par exemple s’il a été changé depuis peu et que vous l’avez oublié), le Gestionnaire réseau fera une nouvelle tentative de connexion au réseau, et la fenêtre « Authentification pour le réseau sans fil » réapparaîtra pour vous permettre de ressaisir le mot de passe. Vous pouvez appuyer sur le bouton Annuler pour interrompre la connexion. Si vous ne connaissez pas le bon mot de passe, vous pourriez avoir besoin d’appeler le service après-vente de votre fai ou de contacter
votre administrateur réseau. Une fois que vous avez réussi à établir une connexion sans fil, Ubuntu va stocker ces paramètres (y compris le mot de passe) pour faciliter la connexion à ce même réseau sans fil à l’avenir. Vous pouvez également être invité ici à sélectionner un mot de passe pour le trousseau de clés. Le trousseau de clés stocke les mots de passe en un seul endroit afin que vous puissiez accéder à tous à l’avenir en ne vous souvenant que du mot de passe du trousseau de clés. 


Fig.



Se connecter à un réseau sans fil déjà enregistré :
Ubuntu essaiera automatiquement de se connecter à un réseau sans fil


Résumons
- Pour choisir une application : Cliquez (un clic gauche) sur le lien « Applications », en haut à gauche du tableau de bord.
Un simple passage de la souris sur une rubrique permet de découvrir les applications. Un clic gauche pour ouvrir une application
- Pour ajouter le logo d'une application dans le tableau de bord : un clic droit sur l'application choisie, Clic gauche pour valider l'action « ajouter ce lanceur dans le tableau de bord »
- Pour déplacer un logo dans le tableau de bord :  un clic gauche dessus maintenu enfoncé et déplacer la souris.
- Pour verrouiller ou déverrouiller un logo : un clic droit sur le logo puis clic gauche sur l'action « Verrouiller au tableau de bord » Si un « V » est devant la ligne l'action est verrouillée. Si il n'y a pas de « V » c'est l'action est déverrouillé.
- Supprimer un logo du tableau de bord : Un clic droit sur le logo puis clic gauche sur l'action « Enlever du tableau de bord »

Exercices
Navigation dans les Applications :
Allez dans le menu « Applications ». Passez en revue toutes les rubriques et les applications qui sont déjà installées. Aidez-vous de
la petite présentation qui se trouve plus haut dans cette leçon.
Ouverture d'applications :
Lorsque vous êtes intéressé par une application, ouvrez-là, parcourez-la, et refermez-la ensuite.
Ajout et suppression de logo dans le tableau de bord :
Lorsque vous êtes intéressé d'utiliser l'une ou l'autre application, installez son logo dans le tableau de bord. Essayez aussi de la supprimer du tableau de bord.